Le prix Rodgers pour récompenser les médecins et chercheurs en médecin

 
  • jeudi 12 juillet 2007.
  • Une vraie nouveauté au Canada.

    Alors que dans le monde, les « médecines alternatives et complémentaires » terme utilisé dans le monde anglo-saxon [1], sont rejetées par les autorités scientifiques, médicales et politiques, cette initiative privée est à marquer d’une pierre blanche.

    En effet, L’importance du prix peut créer un choc médiatique qui donnera une importance à ces pratiques thérapeutiques. Il reste à attendre le résultat afin de connaître la nature du lauréat. Sera t-on dans un domaine révolutionnaire en médecine ou se contentera t-on d’une action discrète ne remettant pas en cause les paradigmes communément admis ?

    « Le prix vise à souligner l’importance de la contribution de la médecine complémentaire et alternative aux soins de santé.

    Ce concours national, doté d’une bourse d’une valeur de 250 000 $, récompensera un chercheur ou un praticien qui aura contribué de manière significative au domaine de la médecine complémentaire et alternative (MCA) au Canada

    Les mises en candidature seront acceptées dès le printemps, et le prix sera attribué lors d’un dîner gala qui aura lieu à Vancouver le 1er novembre 2007, lequel fera également mention honorable à tous ceux qui se consacrent à ce domaine important qu’est la MCA. »

    [1En France et dans une partie de l’Europe, on préfère utiliser le terme « Médecines non conventionnelles » qui fait référence à l’état institutionnel de ces thérapeutiques.

    Un article du site : Pour une médecine écologique
    http://www.medecine-ecologique.info/article.php3?id_article=78