Métamorphose

 
  • mercredi 18 mai 2022.
  • Avec comme point de départ, la transformation improbable dans le livre de Kafka, j’évoque l’éternelle transformation du vivant.

    Am E7
    Kafka avait imaginé
    Am
    Un homme changé en insecte
    Dm
    Ça parait tout à fait inepte
    E Am
    Mais nous y sommes condamnés

    Am E7
    Le monde parait immuable
    Am
    Mais nous avons eu le bigbang,
    Dm
    Et comme sortis d’une gangue
    E Am
    Nous sommes là, c’est incroyable

    Am Dm
    Toujours toujours, nous nous changeons
    G7 C
    Depuis l’œuf et jusqu’au tombeau
    Dm
    Et sans le plus petit bobo
    E Am
    Nous sommes comme des caméléons

    Am E7
    Nous avons bien sûr commencé
    Am
    En glissant et même en rampant
    Dm
    C’était un serpent très tentant
    E7 Am
    Ev’ l’avait expérimenté

    Am E7
    Avant pourtant il y avait eu
    Am
    Les bactéries et les fougères
    Dm
    Et puis les mousses passagères
    E Am
    Les champignons au tout début

    Refrain

    Am E7
    Nous avons nagé puis volé
    Am
    Couru et grimpé dans les arbres
    Dm
    Et comme nous n’étions pas de marbre
    E Am
    Nous avons cru et prospéré

    Am E7
    Nous avons maintenant conscience
    Am
    De tout ce chemin parcouru
    Dm
    Du serpent au singe bourru
    E Am
    Enfin jusqu’à l’homo sapiens

    Refrain

    Am E7
    Maint’nant, c’est fait nous sommes là
    Am
    Mais croyez-le c’est pas fini
    Dm
    Le changement donne le tournis
    E Am
    Ce sera comme un mandala

    Am E7
    Qu’il faudra à la fin détruire
    Am
    Pour rebâtir tant qu’il est temps
    Dm
    Ce nouveau monde qu’on attend
    E Am
    Qu’on devra encore reconstruire

    Refrain

    Un article du site : Pour une médecine écologique
    https://medecine-ecologique.info/article.php3?id_article=286