Maladies infectieuses

Grippe espagnole

 
  • dimanche 8 novembre 2020.
  • Jean-Marie Mora, Président de la Ligue Nationale Pour la Liberté des Vaccinations, nous a envoyé un article publié dans The Journal of the American Institute of Homœopathy de 1921 sur la grippe espagnole.

    Il regroupe les constatations convergentes d’une cinquantaine de médecins homéopathes américains après l’épidémie grippale qui prouvent que les malades de cette terrible grippe, soignés par l’homéopathe, avaient guéri dans des proportions surprenantes. Ainsi, Dean W. A. Pearson, de Philadelphie, a recensé 26 795 cas de grippe traités par des praticiens homéopathes avec une mortalité de 1,05 % alors que la mortalité moyenne était de 30 % chez les tenants de la médecine classique.

    La Société Médicale Homéopathique du District de Columbia a rapporté 1 500 cas avec seulement quinze décès. Quant au Dr E. F. Sappington, de Philadelphie, il a signalé que les guérisons à l’Hôpital Homéopathique National atteignaient 100 %. Ce qui prouve bien l’efficacité de cette médecine dans des cas graves, mais n’empêche pas les détracteurs de l’homéopathie de nier ses effets car ils les ignorent évidemment et veulent continuer à les ignorer. La médecine chimique est bien plus rentable pour les fabricants.« C’est donc par l’homéopathie, bien connue de la majorité des Français, qu’il faudra se soigner au cas où une pandémie surviendrait. Commencez dès aujourd’hui à rechercher un homéopathe compétent pour que vous ne soyez pas démunie lorsque la grippe arrivera si toutefois le scénario catastrophe se produit, ce qui n’est pas sûr du tout », conseille Jean-Marie Mora.

    Article de Sylvie Simon dans Votre santé de Novembre 2005

    Un article du site : Pour une médecine écologique
    http://www.medecine-ecologique.info/article.php3?id_article=249