Se soigner sans s’empoisonner, éditions Elie et Mado

 
  • vendredi 4 novembre 2011.
  • Depuis quelques temps, les scandales sanitaires et notamment pharmaceutiques sont sur la sellette. Après son précédent livre, Pour une médecine écologique, et surtout celui de Claire Séverac, Complot mondial contre la santé, on a constaté que les problèmes récents rencontrés avec les médicaments n’étaient pas isolés, ni le fait d’accidents industriels. Il apparaît clairement que la santé est une niche économique pour laquelle les risques de dérive sont permanents.

    Le public a commencé à réagir en se détournant de la consommation médicamenteuse. Les premières alertes font état d’une baisse très sensible du chiffre d’affaire de l’industrie pharmaceutique. La crise de confiance du public peut être passagère mais cet ouvrage fait l’hypothèse d’une mise en péril du système de soins. Celle-ci peut être d’origine démographique, énergétique, médicale et plus vraisemblablement économique. Face à cette rupture, il peut être intéressant de saisir l’opportunité de reprendre sa santé en main.

    Après un état des lieux, cet ouvrage indique une réelle progressivité dans la démarche de façon à ne pas s’exposer à des peurs irrationnelles ni à prendre de risques inconsidérés. Il propose également de se constituer une pharmacie familiale à partir de remèdes naturels ou dont l’innocuité est totale.

    Ce livre s’adresse à tous ceux qui veulent s’affranchir d’une surconsommation médicamenteuse qui semble inéluctable tout en restant en bonne santé.

    [brun]Le livre est disponible sur le site Amazon et dans les magasins Naturéo de la région parisienne sud ouest.[brun]

    Un article du site : Pour une médecine écologique
    http://www.medecine-ecologique.info/article.php3?id_article=192